Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Feel sad Movie (Hector)

184685.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

De sa vie de SDF à Glasgow jusqu'au refuge londonien où il passe les fêtes de Noël, Hector trace le portrait d'un homme en bout de course dont on va peu à peu découvrir ce qui l'a amené, depuis 15 ans, à cette condition. Jake Gavin, débutant derrière la caméra, a choisi une histoire simple, âpre mais chaleureuse, dans un ton plus fataliste que pessimiste. Le parallèle avec le cinéma de Ken Loach est un peu trop facile à faire, Hector s'en démarque par une mise en scène fluide et une pudeur qui évite tout misérabilisme ou épanchement lacrymal. Il y a pourtant beaucoup de bouffées d'émotion dans ce film taillé pour le talent d'un Peter Mullan en homme brisé et désabusé mais qui a encore l'énergie, pour combien de temps ?, de ne pas s'écrouler. Il est digne et humble à l'image de ce "feel sad movie" à l'accent rauque d'Ecosse.

 

018737.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Classement 2015 : 76/248

 

Le réalisateur :

Jake-Gavin.jpg

 

Photographe écossais réputé, Jake Gavin signe un premier long-métrage.

 

 

 



31/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres